Le Parc d’aventures en montagne à Tyroparc vous invite à venir pratiquer l’un des sports de plein air en vogue partout au Québec qui est relativement nouvelle : La Via Ferrata! Tyroparc fait même partie de la Route des Via Ferrata du Québec afin de rendre accessible le Cap Beauséjour de la montagne du Mont-Catherine à tous les novices, intermédiaires et même experts qui souhaitent passer leurs vacances ou weekends estivales dans les Laurentides. Vous avez même le choix de combiner nos différentes activités de la Via Ferrata (itinéraire sur paroi rocheuse) avec nos parcours de Méga tyroliennes et le Rappel (Descente en escalade), sans oublier nos parcours en sentier pédestre. (Visitez nos forfaits activités!)

La Via Ferrata est de plus en plus populaire comme sport de plein air car, c’est un hybride entre l’escalade et la randonnée pédestre. Vous y retrouvez le meilleur des deux mondes, la vue spectaculaire contemplative de l’escalade, ainsi qu’une plus grande facilité, une plus grande sensation de sécurité et un plus grand confort de la randonnée pédestre (que nous aimons retrouver lorsqu’on ascensionne une montagne). Nous pouvons aussi employer le terme suivant : randonnée sur paroi rocheuse. Ainsi, cette activité touristique destinée à faciliter l’ascension de la montagne peut se faire chez Tyroparc grâce aux câbles en acier (qui est la ligne de vie afin d’assurer une progression et une sécurité optimale), aux prises métalliques et au guide certifié ayant le mandat d’offrir une expérience de montagne dans les meilleures conditions. Tyroparc – le Parc d’aventure en montagne s’est donné comme mission de faire vivre des activités sportives en montagne amusantes et divertissantes en toute sécurité à chacune de vos visites !

Définition officielle :

La via ferrata (du latin signifiant « voie ferrée ») est un itinéraire sportif, situé dans une paroi rocheuse, équipé avec des éléments spécifiques (câbles en acier, échelles, rampes, etc.) destinés à faciliter la progression et optimiser la sécurité des personnes qui l’utilisent.

Parcourir une via ferrata est une activité intermédiaire entre randonnée pédestre et escalade.

Nature et Découverte – Histoire de la Via Ferrata :

La Via Ferrata existe depuis les temps immémoriaux, les humains ont toujours aménagé les routes qui leur permettait d’accéder à son habitat ou pour ses échanges divers, même si les lieux étaient abrupts.

Ainsi, Échelles rudimentaires, matériaux naturellement disponibles comme les branches de genévrier, d’acacias ou de chêne, étaient employés car ce bois était plus résistant. Nous y retrouvons aussi des marches taillées dans le rocher depuis l’âge du bronze. (Voir le site préhistorique de Tiscali dans la province de Nuoro en Sardaigne, par exemple.

Au fil du temps, après la découverte du fer, celui-ci a graduellement remplacé le bois pour sa durabilité et sa solidité et a fait apparaitre de plus en plus ce sport de plein air de la Via Ferrata au Québec ! Tourisme Laurentides reçoit de plus en plus d’adeptes pour cette activité de plein air accessible !

Le Premier aménagement de parcours en montagne de Via Ferrata à vocation touristique fut dans les Alpes Autrichiennes, dans le massif du Hoher Dachstein en 1843, sous la direction de Friedrich Simony. C’est après avoir réalisé l’ascension du sommet du Dachstein qu’il décide d’équiper la voie. (L’équipement de la voie est achevé le 27 août 1843). Friedrich Simony réalise la première ascension le 2 septembre 1843 en s’inspirant des techniques autrichiennes.

Par la suite plusieurs endroits de plein air et montagneux ont eux aussi offert cette activité de la Via Ferrata comme dans les Alpes Allemandes qui virent naître en 1899 la première « Via Ferrata » qui est toujours en service aujourd’hui, la « voie Heilbronner ». Certains endroits ont même été équipés de cordes fixes et d’échelles en bois formant les premiers sentiers de Via Ferrata, comme dans les Dolomites. Ces passages furent donc empruntés pour faciliter le déplacement des troupes et l’accès aux points stratégiques sur différents sommets escarpés. Nous retrouvons des parcours aussi en Chine, dans les pays de l’Est, etc., ornant de nombreux vestiges de ces équipements d’antan d’escalade, et même certains encore très populaires, que l’on peut voir aujourd’hui sur youtube.

Ainsi, à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans les années 30, la Societa Alpinistica Trentina (SAT) a été cherché la collaboration du Club Alpin Italien (CAI), afin de revaloriser certains parcours par des câbles et des barres de fer de qualité, dans les Dolomites de la Brenta. L’une d’elles est devenue très réputée, la « Via de la Bochette ». Elle a été reconnue pour être la première Via Ferrata conforme et bien équipée pour figurer officiellement comme une activité sportive de parcours équipé Via Ferrata. C’est dans les années 50 et jusque dans les années 80 que la Via Ferrata devient un terme employé dans le public devenant un sport connu comme la randonnée sur paroi rocheuse équipée nommé : « la Via Ferrata ».

Dans les années 1990 la pratique s’est largement popularisée en France et en Suisse. La première via ferrata française date de 1988. A partir des années 90 jusqu’à aujourd’hui, l’activité touristique de la Via Ferrata a littéralement explosé franchissant les frontières internationales!  Nous retrouvons des parcours plus sportifs, privilégiant les passages les plus spectaculaires, à travers surplombs et passages raides, franchissant des précipices impressionnants sur des passerelles en câble… L’activité devient un sport autonome et ludique, et l’accès à un sommet ou un point de vue n’est plus forcément le but premier. C’est beaucoup grâce à certaines stations de sports d’hiver en Europe qui fut en quête de nouveaux débouchés en saison estivale qui ont développé des parcours privilégiant les passages à haut surplomb et les franchissements de murs raides.

Depuis quelques temps, un moratoire moral d’équipement de nouveaux parcours est en discussion au sein des clubs alpins. Il nous fera plaisir de vous donner des nouvelles à ce propos qui est fort important pour l’industrie touristique et ses voyageurs en quête de nouveaux horizons et d’activités exaltantes tout en retrouvant un environnement sécuritaire subjacent…

Le Matériel de la Via Ferrata :

Tout pratiquant ne peut s’engager dans la voie qu’avec un matériel indispensable :

Une longe en Y de Via Ferrata équipée d’un absorbeur de chocs

Il est également préférable d’emporter comme dans toute activité de montagne :

  • un baudrier d’escalade ;
  • une longe de Via Ferrata, spécifique à l’activité car équipée d’un système d’absorption de chocs et de deux mousquetons de type K, qui permet d’amortir une chute;
  • un casque, permettant de se protéger la tête des chutes de pierres et d’objets emportés par les ferratistes.
  • des chaussures appropriées, semi-rigides à talon, permettant une position confortable debout sur les barreaux;
  • des gants, à la fois pour protéger les mains et améliorer la préhension;
  • un sac à dos avec des vivres, de l’eau (qui peut être dans une gourde) et des vêtements de pluie.

Risque, Prévention

Si la via ferrata facilite l’accès au plus grand nombre à des parcours à forte verticalité, le relatif sentiment de sécurité suscité par un équipement solide et régulier doivent faire rappeler à l’alpiniste-grimpeur que les risques sont présents à toute activité en hauteur.

Météo

Ainsi, c’est pour cette raison que Tyroparc opère ses activités sportives en plein air avec ses guides expérimentées, certifiés.

La majorité des via ferrata étant implantée en zone de montagne, il est important de s’assurer des conditions météorologiques avant de sortir en forêt afin d’y pratiquer nos sports et passions préférés. Soyez toujours prudents en montagne et rappelez-vous que les éléments métalliques de la via ferratta sont d’excellents conducteurs d’électricité et peuvent s’avérer très glissants en cas de pluie, rendant toute progression particulièrement délicate. Chez Tyroparc, les guides sont là pour vous assurer que toutes les conditions soient aux rendez-vous pour vivre votre expérience dans les conditions sécuritaires et ce durant les 4 saisons.

Découvrez aussi nos sites-amis Via Ferrata ici et d’ailleurs :


Tyroparc – Parc d’aventures en montagne
vous invite avec joie en cette saison touristique sur son site naturel extraordinaire du Mont-Catherine, afin de gravir le cap Beauséjour vous offrant une vue époustouflante et très apaisante!  C’est l’endroit idéal pour venir vivre en plein air des émotions fortes en montagne en toute sécurité, sur nos tyroliennes, notre Via Ferrata ou sur le rappel ou en décalade (descentes en escalade)! Profitez de nos Forfaits Nature et Découverte de la Via Ferrata (La Découverte et le Méga Combo) dans les Laurentides, situé à proximité de la région de Mont-Tremblant.

Pour des rencontres sportives, sorties de groupes, vacances en famille, weekend, sortie entre amis, peu importe votre âge ou votre condition physique, une superbe journée d’aventure vous attend au cœur de la nature des Laurentides!